Accueil > Secteurs > PME > PME : la formation, remède à la crise ?

PME : la formation, remède à la crise ?

Publié le 2 février 2023

Que vous soyez une TPE ou une PME, quelles formations choisir en 2023 ? Les défis sont nombreux, le contexte reste incertain, les évolutions toujours plus rapides. Accélération de la digitalisation et de la robotisation, impacts de la transformation numérique sur le management et les métiers… La formation des salariés s’avère primordiale pour les PME. Le point avec Marie-Ruth Guillaume, référente TPE/PME chez ORSYS.

La formation dans une PME

Les TPE et les PME sont un élément essentiel de l’économie française. Elles portent à elles seules plus de la moitié des salariés. Selon les dernières données de l’INSEE, la France en comptait plus de 4 millions en 2019. Éléments indispensables du tissu économique, elles doivent s’adapter aux changements liés à la transformation digitale et aux nouveaux défis managériaux et fonctionnels. Quid de leurs besoins de formation ? En 2023, les formations aux technologies numériques restent bien sûr incontournables. Les autres tendances à suivre : management, certifications, outils professionnels du quotidien…

1/ Quelles sont les formations les plus demandées par les PME ?

La vitalité et la durabilité d’une TPE/PME passent incontestablement par la formation.

Dans cette catégorie, on trouve, d’une part, les formations métiers liées aux fonctions supports. Cela englobe les piliers de l’entreprise, c’est-à-dire : l’administratif, la comptabilité, les finances, la gestion et l’organisation. Et, d’autre part, les indispensables formations aux technologies numériques.

« Acquérir de solides compétences en management »

Dans beaucoup de TPE/PME, les salariés se forment en général sur le tas. Les managers utilisent de plus en plus l’AFEST (action de formation en situation de travail). Lors d’une promotion ou du développement d’une équipe, les salariés peuvent avoir besoin d’acquérir des compétences managériales. Dans ce cas, ils se tournent vers les formations Devenir manager et Manager ses ex-collègues de travail suite à une promotion, qui leur procurent des bases solides en management.

Par ailleurs, si la crise sanitaire semble prendre de la distance, la crise économique a pris le relai. Les nouveaux défis font surgir de nouveaux besoins de développement des compétences, et donc de nouveaux besoins de formation, chez les TPE/PME. J’en identifie cinq.  

« Cinq grands axes de formation »

Le premier, c’est le télétravail. Bien que de nombreux salariés aient repris le travail en présentiel, beaucoup conservent une organisation hybride. Certains collaborateurs peuvent ainsi avoir besoin d’un accompagnement pour s’approprier de nouveaux outils, de nouvelles façons de s’organiser ou de manager. Dans ce cas, ils peuvent notamment se tourner vers la formation Manager ses collaborateurs en télétravail ou en organisation hybride.

Le second, c’est le management à distance. En plus des compétences managériales de base, les salariés ont alors besoin de développer des compétences spécifiques, comme l’animation de réunions à distance et la maîtrise d’outils de visioconférence tels que Teams.  

« Les certifications sont vitales pour les ESN »

Le troisième, ce sont les certifications. Elles sont essentielles pour les ESN. Conserver ses clients et attirer de nouveaux talents reste vital. Les certifications comme ITIL® 4 Foundation avec certification font partie des formations les plus demandées.

Le quatrième, c’est la gestion du temps. Identifié les années précédentes chez les TPE/PME, ce besoin reste présent bien qu’en perte de vitesse. Sur cette question, on peut dire que les entreprises prennent de bonnes habitudes qui leur permettent d’optimiser leur temps. Gérer son temps pour être plus efficace est l’une des formations les plus demandées et elle fait ses preuves !

« Restaurer la confiance »

Le cinquième et dernier, c’est l’assertivité et l’affirmation de soi. Avec l’incertitude due aux crises répétées, beaucoup de salariés ont perdu confiance en eux, remettent en question leurs priorités professionnelles et leurs objectifs de vie. Cela les conduit à changer de secteur d’activité, de région… D’autres au contraire reviennent à leurs premiers amours, leurs projets n’ayant pas abouti. Le phénomène de la « grande démission », présent aussi bien en France qu’à l’étranger, a bouleversé le monde économique tel que nous le connaissions. Il contribue à accentuer la pénurie de main-d’œuvre constatée ces dernières années dans de nombreuses PME. Proposer aux salariés des formations dans le domaine de l’assertivité, de la confiance en soi et de la gestion du stress pourrait donc en limiter l’impact.

2/ Formations en présentiel ou à distance : les PME doivent-elles privilégier un format plutôt qu’un autre ?

Aujourd’hui, 52 % des formations se déroulent en distanciel, contre 48 % en présentiel. Les PME optent de plus en plus pour les classes à distance qui leur assurent à la fois gain de temps, sécurité sanitaire et prise en charge financière.

En effet, côté financement, les classes à distance peuvent être, comme le présentiel, prises en charge par leur OPCO. Cela permet aux PME d’accéder à de nombreuses formations sans altérer leur trésorerie. C’est une véritable opportunité à saisir !

Concrètement, les entreprises doivent se rapprocher de leur OPCO pour formuler leurs demandes de financements. Elles peuvent également se rapprocher de leur interlocuteur formation chez ORSYS qui les aidera en ce sens.

Pour répondre aux attentes des TPE/PME, notre offre de classes virtuelles à distance, de blended learning et d’e-learning se développe constamment.

3/ Comment les formations ORSYS répondent-elles aux attentes des PME ?

Tout d’abord, les salariés et les dirigeants de TPE ou de PME ont besoin d’optimiser leur temps de présence dans l’entreprise. La durée des formations ORSYS est donc particulièrement adaptée à cette attente. En moyenne, les formations durent deux à trois jours (en dehors des formations avancées en informatique). Les formations d’une journée sont également très prisées. Elles permettent d’accéder rapidement aux informations indispensables à l’activité et donc de gagner du temps. Par exemple :  

Les salariés sont donc rapidement de retour dans l’entreprise pour mettre en pratique ce qu’ils ont appris en formation.

« La formation révèle l’aptitude et le terrain révèle la compétence. »

Patrice Aimé Agossou – Maître de conférences agrégé en sciences de gestion

Par ailleurs, la formation des salariés contribue très largement à la construction de l’entreprise tant sur le plan professionnel que sur le plan humain. Plus que jamais, les TPE/PME ont besoin de se construire, de se reconstruire et d’aborder l’avenir avec plus de force et de détermination. Les salariés cherchent à gagner du temps dans leur quotidien professionnel. C’est pourquoi ils apprécient de découvrir des astuces pour aller plus vite. Autrement dit, des méthodes et outils concrets.

Toujours sur le plan humain, la formation permet de prendre du recul et de rompre avec un certain isolement, surtout dans les structures de petite taille. La formation est alors une parenthèse stimulante et inspirante grâce à une ouverture sur d’autres métiers et d’autres secteurs d’activité. Elle favorise donc l’innovation.

Enfin, gagner du temps c’est aussi suivre la bonne formation. Chez ORSYS, les PME sont en contact avec des conseillers spécialisés. Plus précisément, il s’agit d’un interlocuteur dédié qui répond à leurs questions, les aide à trouver les formations qui correspondent exactement à leurs besoins et à obtenir le meilleur financement.

Notre expert

Marie-Ruth GUILLAUME

Référente TPE-PME

Elle a commencé sa carrière chez ORSYS comme ingénieur d’affaires. Elle gère un portefeuille TPE/PME [...]

domaine associé

Toutes nos formations

formations associées

ITIL® 4 Foundation avec certification

Power BI, concevoir des tableaux de bord

Devenir manager