Accueil > Technologies numériques > Business intelligence > D’Excel à Power BI, comment exploiter facilement un tableau de données ?

D’Excel à Power BI, comment exploiter facilement un tableau de données ?

Publié le 29 décembre 2023

Si Excel est un excellent outil pour créer des tableaux, il n’est pas le plus adapté pour mettre en valeur vos données. Pour cela, des outils de business intelligence comme Power BI, QlikView, Tableau ou Snowflake sont nettement plus appropriés. Que ce soit pour élaborer des tableaux de bord d’activité ou des visualisations interactives, mais aussi pour nettoyer, transformer et intégrer des données provenant de multiples sources. Découvrons ensemble leurs avantages.

Illustration article business intelligence : d'Excel à power BI

Les directions d’entreprise se basent de plus en plus sur les gisements de données à leur disposition pour prendre des décisions. Le simple tableau Excel des ventes et d’évolution du chiffre d’affaires ne suffit plus pour répondre aux exigences croissantes de l’environnement professionnel actuel.

Afin de suivre les changements et rester agiles, de nombreuses entreprises se tournent vers des solutions de business intelligence (BI) et de data science. Ces outils permettent d’analyser des volumes importants de données, d’extraire des informations pertinentes, et d’éclairer ainsi le processus décisionnel.

La business intelligence (BI)

La Business intelligence (BI), informatique décisionnelle en français, désigne l’ensemble des moyens, outils et méthodes qui permettent de collecter, consolider, modéliser et restituer les données d’une entreprise en vue d’offrir une aide à la décision.

Le terme « Business Intelligence » est apparu pour la première fois en 1958, mais c’est dans les années 1980, avec le développement de l’informatique, qu’il a pris son essor.

En convertissant les données brutes en informations significatives, la BI aide les entreprises à comprendre leurs opérations, marchés et clients.

Les outils de BI

Parmi les outils les plus connus : Power BI, dont le succès ne se dément pas, mais aussi QlikView, Tableau, Looker et Looker Studio (anciennement Google Data Studio), SQL Server BI ou Snowflake… Des solutions qui vont bien au-delà de ce que propose Excel.

En effet, ces services de vous permettent de réaliser des tableaux de bord actualisés en temps réel et offrent des modèles de visualisations interactives de vos données.

Comment les outils de business intelligence fonctionnent-ils ?

Ces plateformes transforment les données en connaissances exploitables. Le processus commence généralement par la collecte de données. Elles proviennent enant de diverses sources, comme des bases de données, des feuilles de calcul ou même des flux de données en temps réel. Ces données sont ensuite nettoyées et transformées pour garantir leur intégrité et leur pertinence.

Une fois les données préparées, elles sont chargées dans l’outil de BI, où elles peuvent être analysées et visualisées. Les utilisateurs peuvent créer des tableaux de bord interactifs, des graphiques et des rapports qui révèlent des tendances, des modèles et des insights cachés dans les données.

Alors qu’Excel travaille principalement sur des tableaux en 2 dimensions, les outils de business intelligence travaillent sur 3 dimensions, on parle de cube, ou plus. On parle alors d’hypercube.

Avantages et inconvénient des outils de business intelligence

Avantages

  • Visualisation avancée
    Contrairement à Excel, ces outils offrent une gamme étendue d’options de visualisation : cartes thermiques, graphiques en nuage de points et infographies. Les données n’en sont que plus compréhensibles et attrayantes.
  • Intégration de données
    La capacité à intégrer et traiter des données provenant de multiples sources est un atout majeur. Cela permet une analyse plus complète et cohérente.
  • Analyse en temps réel
    Certains outils de BI offrent des fonctionnalités d’analyse en temps réel, ce qui est crucial pour les décisions rapides et celles fondées sur les dernières informations disponibles.

Inconvénients

  • Complexité : Ces outils peuvent être plus complexes à maîtriser que Excel, nécessitant souvent une formation spécialisée.
  • Coût : L’investissement initial et les coûts de maintenance peuvent être plus élevés que ceux associés à des outils plus simples comme Excel.
  • Dépendance aux données : La qualité des insights générés dépend grandement de la qualité des données entrées. Des données inexactes ou mal gérées peuvent mener à des conclusions erronées.

Power BI : la puissance des tableaux de bord dynamiques

Développé par Microsoft, power BI se distingue par sa capacité à créer des tableaux de bord dynamiques et des rapports interactifs. L’utilisation de visualisations percutantes permet de donner vie aux données, facilitant ainsi la compréhension des tendances et des performances.

Avantages :

  • Intégration avec les autres solutions Microsoft : Power BI est parfaitement intégré aux autres solutions Microsoft, telles que Office 365, Azure et SQL Server. Cela permet aux utilisateurs de tirer parti de leurs investissements existants et de créer des tableaux de bord et des rapports plus complets.
  • Facilité d’utilisation : Power BI est une solution relativement facile à utiliser, même pour les utilisateurs non techniques. L’interface utilisateur est intuitive et les fonctions sont bien documentées.
  • Tarification abordable et flexible : grâce à des options de tarification adaptatives et une version gratuite, Power BI offre un bon point de départ pour les petites entreprises.

Inconvénients :

  • Limitation du volume de données traitées : Dans sa version gratuite, Power BI présente des limitations en termes de volume de données traitées.
  • Performance avec un grand volume de données : Power BI peut rencontrer des difficultés de performance avec des ensembles de données très volumineux.

QlikView : la souplesse de l’analyse associative

QlikView se démarque par son approche unique de l’analyse associative. Cette méthode permet de découvrir des relations et des corrélations dans les données, offrant ainsi une perspective approfondie. La flexibilité de QlikView en fait un choix optimal pour ceux qui recherchent une exploration avancée de leurs données.

Avantages :

  • Puissante analyse de données : Excellente pour l’analyse complexe, offrant des fonctionnalités avancées pour l’exploration de données.
  • Personnalisation : Haut degré de personnalisation pour les tableaux de bord et les rapports.
  • Data discovery unique : Utilise une approche associative pour découvrir des relations cachées dans les données.

Inconvénients :

  • Courbe d’apprentissage : Plus difficile à maîtriser pour les non-techniciens.
  • Coût : Peut être coûteux, particulièrement pour les petites entreprises ou les utilisateurs individuels.

Tableau : des visualisations exceptionnelles

Tableau est réputé pour son interface conviviale et ses fonctionnalités de personnalisation. Il offre une variété d’options de visualisation et permet aux utilisateurs de créer des tableaux de bord visuellement attrayants. Que ce soit pour des rapports standardisés ou des visualisations plus créatives, Tableau répond aux besoins variés des professionnels de la donnée.

Avantages :

  • Visualisations exceptionnelles : Réputé pour ses capacités de visualisation des données, offrant des options créatives et interactives.
  • Grande communauté d’utilisateurs : Large communauté, fournissant de nombreuses ressources d’apprentissage et de partage.
  • Flexibilité de données : Bonne gestion des grands ensembles de données et capacité à se connecter à diverses sources de données.

Inconvénients :

  1. Coût : Peut être onéreux, en particulier les licences pour les grandes entreprises.
  2. Intégration : Certaines intégrations, notamment avec des systèmes non traditionnels, peuvent être moins fluides.

Snowflake : l’agilité dans le traitement des données

En tant que plateforme de data warehousing cloud, Snowflake se distingue par son approche agile dans le traitement des données. Elle offre la possibilité d’intégrer des données provenant de diverses sources. Snowflake simplifie également le nettoyage, la transformation et l’intégration, offrant ainsi une vue complète et actualisée des informations.

Avantages :

  • Élasticité du cloud : Entièrement basé sur le cloud, offrant une grande élasticité et une gestion efficace des ressources.
  • Séparation du stockage et du calcul : Permet une tarification plus flexible et une meilleure gestion des ressources.
  • Sécurité et conformité : Fortes mesures de sécurité et conformité avec diverses normes réglementaires.

Inconvénients :

  • Dépendance au cloud : La dépendance totale au cloud peut être un inconvénient pour les organisations avec des exigences strictes en matière de données sur site.
  • Complexité : Peut nécessiter une expertise technique plus poussée pour une utilisation optimale.

Dans l’ensemble, chaque outil de BI possède ses propres forces et faiblesses. Le choix approprié dépendra des besoins spécifiques en matière de traitement et d’analyse des données, des compétences de l’équipe, ainsi que du budget disponible.

La business intelligence devenue incontournable

En résumé, Excel reste incontournable pour la création de tableaux. Mais le nombre et la complexité des données obligent à passer par des plateformes de business intelligence pour les analyser et les visualiser. Power BI, QlikView, Tableau et Snowflake se positionnent comme des solutions performantes. Elles offrent une multitude d’avantages pour la visualisation, l’analyse et l’intégration des données. A vous de vous en emparer !

Notre expert

La rédaction d'ORSYS

Composée de journalistes spécialisés en IT, management et développement personnel, la rédaction d’ORSYS Le mag […]

domaine associé

Business intelligence

formations associées

Power BI, concevoir des tableaux de bord

Qlik Sense Designer

Analyser et visualiser des données avec Microsoft Power BI